Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 06:36

A lire sur le site fédéral.

 

L'épéiste junior remporte le titre en battant la Roumaine Amalia Tataran en finale, 15-14. C'est le 2e titre individuel pour la France à Budapest et la 3e médaille d'or sur les 7 déjà gagnées par nos jeunes escrimeurs.
Buda13-EDJ-Remise-Med-Fred-.jpg
Auriane Mallo nous a servi ce soir une version hongroise du supplice de Tantale !
Á chaque fois que la victoire semblait acquise à la Française, la Roumaine Tataran l'éloignait en portant une touche !
Une finale comme celle qu'Auriane vient de nous faire vivre, il faut être sur place pour vibrer avec elle, à l'unisson. Pour la porter aussi de nos encouragements. Mais vivre une finale de cette qualité par écran interposé, en priant que la bonne lumière s'allume pour incrémenter le bon compteur... c'est un vrai supplice !
Heureusement, à 14 partout, la victoire a choisi le bon camp. Celui d'une jeune épéiste qui a fait un parcours exemplaire aujourd'hui. Directement qualifiée dans le tableau de 32 grâce à 6 victoires en poule, Auriane a mis la pile à chacune de ses 4 premières adversaires et ménagé le suspense face à la 5e et dernière !
« C'était un peu chaud sur le dernier match, reconnaît Jean-François Di Martinon, le coach de l'épée dames. Mais Auriane a bien dominé sa compétition et toutes les autres adversaires.
En finale, elle était un peu paniquée car Tataran lui a mis une grosse pression. Mais Auriane a montré qu'elle avait un gros mental et est allée chercher cette 15e et dernière touche avec autorité. Je suis très content pour Auriane. Elle qui n'a jamais gagné de médaille, elle prend directement le titre européen ! »
Moins de réussite en revanche pour les 3 autres Françaises en piste aujourd'hui.
« Des quatre filles, c'est Auriane qui avait le plus de chances de faire un résultat et elle le fait, dit maître Di Martino. Pour les autres, il faut faire preuve de patience. J'ai 4 juniors à l'Insep, je suis donc en train de reconstituer une équipe au pôle de Bordeaux. Il ne faut pas s'emballer, aller doucement, rester humble. Les filles prennent plaisir à bosser ensemble. Elles vont progresser, c'est certain. »
DG

Photo ouverture et ci-dessous - Jean-Philippe Daurelle/FFE
Auriane Mallo est heureuse de partager sa médaille d'or avec ses copines de l'équipe de France d'épée féminine, Philippine Tachot, Amélie Awong et Cindy Marie.
Au premier plan, Jean-François Di Martino, même s'il a les yeux rougis par l'émotion, n'est pas moins fier de ce titre !

Paroles de championne

Auriane Mallo : « Je dédie cette médaille à Rémy Delhomme »

« Rémy m'a appris beaucoup et sans lui, je ne serai sans doute pas sur le podium ce soir. C'est avec plaisir que je lui dédie ma médaille ! » A l'heure de célébrer sa victoire, Auriane Mallo, sociétaire du club de Lyon Escrime Métropole, n'oublie surtout pas le maître d'armes qui l'a formée.
Cet ancien international aux jambes de feu et au mental du même acier que son épée, a inculqué à sa protégée ses propres valeurs et qualités. Aujourd'hui, à Budapest, Auriane n'a pas hésité à s'en servir.
« J'ai gagné Mödling cette année, mais je n'avais jamais eu de médaille en championnat, note-t-elle, avant de détricoter le fil de sa journée. Sur l'Ukrainienne en 16, je me suis fait peur. Je n'étais pas sereine, sereine ! Je me suis dit que je devais me faire mal, que j'étais venue pour ça. J'ai donc puisé dans mes ressources mentales pour arriver jusqu'en finale. Mais ce n'était pas un objectif pour moi au départ. Je voulais juste mettre une touche après l'autre, gagner match après match.
Deux choses m'ont aidée je pense : le fait de ne pas me projeter trop loin dans la compétition et savoir que je n'étais pas attendue comme l'étaient les Russes par exemple. Ne pas être leader, c'est tout de même plus facile à gérer.
Ce soir, on va fêter la médaille avec les copines. Après avoir eu mes parents au téléphone, bien entendu ! Et ensuite, il faudra se remobiliser pour l'épreuve par équipes de jeudi. Il y a une bonne cohésion dans le groupe et nous sommes très soudées. On peut donc faire un résultat. En tout cas, je vais tout faire pour motiver les filles ! »
Recueilli par DG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Du Rire Aux Lames
  • : C'est le blog de la troupe Du Rire aux Lames du club d'escrime de Cormeilles en Parisis
  • Contact

Recherche

Archives

Liens