Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 09:29

A lire sur le site de la FD: vign-championnats-monde-budapest-2013-j81726183957-copie-1.png

 

 

Les championnats ont pris fin hier, avec 3 médailles toutes décrochées de manière collective, demandons à la Présidente ainsi qu'au DTN et au Directeur des Equipes de France le bilan qu'ils font de ces épreuves hongroises.

 

Isabelle Lamour, Présidente de la FFE nous livre son ressenti sur ces championnats qui se sont clôturés lundi 12 août 2013 avec les ultimes épreuves par équipes de sabre dames et fleuret hommes et par l’obtention d’une 3ème médaille :

 « J'ai eu un sentiment d'inquiétude après les épreuves individuelles car je trouvais que les athlètes n'étaient pas au niveau de ces championnats. Les épreuves par équipes ont permis de retrouver de l'enthousiasme avec quatre d’entre-elles dans le dernier carré et trois médailles acquises.

C’est dommage tout de même pour l'Epée Dames qui a eu beaucoup d'engagement et qui méritait une place sur le podium.

Les équipes de sabre, même battues dans les 16 sont allées chercher une 9ème place !

J’ai trouvé que le groupe était enthousiaste, j'avais plaisir à partager cette semaine avec eux. Je trouve que cette équipe a du cœur et il faudra qu'elle ait envie de faire plus pour les années à venir... »

 

Christian Peeters, le Directeur Technique National et Michel Salesse, le Directeur des Equipes de France, donnent leurs impressions sur ce dernier rendez-vous qui achève la saison sportive :

 

Quel bilan faites-vous de ces championnats ?

« Il s’agit d’un bilan positif avec 3 médailles et 4 équipes en demi-finales. Trois jeunes athlètes sont dans les 16 premiers de l’épreuve individuelle : Ysaora Thibus, Béline Boulay et Lauren Rembi.

Il y avait un état d'esprit conquérant à la différence de l’année dernière.

D’ailleurs aujourd'hui Londres c'est fini, nous sommes en marche pour Rio ! Il faut penser uniquement à Rio!

Le groupe se construit et nous avons ressenti de la solidarité à Budapest. Tout le monde doit être conscient de ses atouts. Nous sommes tout aussi bons que les autres. »

 

Les championnats ont pris fin hier, avec 3 médailles toutes décrochées de manière collective, demandons à la Présidente ainsi qu'au DTN et au Directeur des Equipes de France le bilan qu'ils font de ces épreuves hongroises.

 

Vos points de satisfaction et de déception sur cette compétition ?

« L'épée hommes dans l’épreuve individuelle a été décevante, mais ils sont allés chercher le bronze par équipes,  (à Zagreb ils avaient terminés 4ème, ce qui constituait une contre-performance pour l'équipe).

Le Sabre Hommes a également été décevant à l'exception de Nicolas Rousset. L'équipe n'avait qu'un rendement à 50% donc difficile de gagner ! Apithy Bolade doit la saison prochaine revenir à son meilleur niveau.

Quant aux satisfactions, les entraîneurs se sont engagés complètement dans cette campagne et ils ont su remobiliser les tireurs pour les épreuves par équipes.

Enfin il faut noter le comportement exemplaire d'Erwann Le Pechoux qui a su transcender l'équipe et se comporter comme un leader. Sans oublier Julien Mertine qui dû céder sa place à Enzo Lefort (pour cause de blessure) et qui a eu une attitude formidable avec ses camarades ! »

 

Et que diriez-vous sur l’ensemble du groupe ?

« Il y avait de l'humilité dans la réussite de ces équipes et le mélange des anciens et des jeunes fut remarquable, les athlètes doivent tirer sans complexes. Erwann Le Pechoux apporte beaucoup au groupe, il semble vraiment s'imposer comme le capitaine de cette équipe de France d'escrime.

Nos équipes du Fleuret Dames et Fleuret Hommes en battant les Russes ont montré que l'envie, l'enthousiasme et la passion étaient plus importants que les moyens financiers. Mais il faudra donner des moyens financiers aux athlètes et aux entraîneurs pour construire un projet de haut niveau en vue de Rio. »

 

Quel travail reste donc t-il à mettre en place ? Sur quoi allez-vous vous concentrer la saison prochaine pour le haut-niveau ?

« Plus on est fort, plus il faut travailler !

Il faudra insister sur la préparation physique et faire en sorte que le foncier soit présent tout au long de la saison.

Le travail de mixité doit être continué et les entraîneurs doivent s'impliquer aussi bien chez les filles que chez les garçons.

Nous devons optimiser les moyens sur l'INSEP pour être plus performants. Cette continuité dans le travail de l'entraînement ne doit cependant pas s'effectuer sans prendre du plaisir. »

 

Qu'avez-vous dit aux athlètes et aux entraîneurs après la fin des épreuves ?

« De transformer le bronze et l'argent...en or !

Nous avons rappelé qu’il y avait 3 règles à retenir : L’humilité, le travail et la détermination !

Et que nous soyons élus, techniciens ou athlètes...nous avons tous le même objectif : remettre l'escrime française dans des valeurs d'excellence, cela ne doit jamais être oublié ! »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Du Rire Aux Lames
  • : C'est le blog de la troupe Du Rire aux Lames du club d'escrime de Cormeilles en Parisis
  • Contact

Recherche

Archives

Liens