Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 08:37
fleuret bleu Bondy
fleuret bleu Bondy

Le 14décembre, nous avons joué le petit fleuret bleu pour l'Association Avenir Dysphasie. Merci à tous ses membres de la gentillesse de leur accueil et de leur participation au spectacle et de leurs applaudissements.

Merci à Chi Wen de nous avoir invité et d'avoir joué le rôle titre, merci à Jean Philippe dont c'était le premier spectacle, merci à Angélique, Odette, Jérome, Sylvain, Thomas ; William et Pascal P pour la technique.

Le petit fleuret bleu passera à Cormeilles le 07 février 2015 au gymnase Tavarez à 15h30 au profit d'un voyage de l'école J FERRY.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 00:01
Bien commencer l'année avec un peu de sérieux

La fin de ma vie étant proche, je souhaite partager avec vous un dernier secret. Vous connaissez William Webb Ellis qui comme vous le savez est l’inventeur du Rugby qu’il avait pris pour habitude de surnommé « quinze ».

La tombe d'Ellis, dans le cimetière de Menton, signale ainsi que « William Webb Ellis, avec un parfait mépris pour les règles du football tel que joué à son époque, a le premier pris le ballon dans les bras et couru avec, créant ainsi le caractère distinctif du rugby ».

Mais cette épitaphe ne tient pas compte de ses derniers mots. Et je peux vous révéler ceux-ci. Il venait d’observer un match à quinze lors duquel son âne Emile s’était échappé de son enclos et avait une nouvelle fois saisit entre ses dents la balle pour aller la porter dans l’embut.

Sentant la fin venir, il me demanda pour m’indiquer ses dernières volontés. Entant qu’athlète, il souhaitait que chacun de ses proches pratique un sport spécifique. Mais ses forces le quittèrent plus vite qu’il n’avait prévu, il eut juste le temps de râler sa dernière phrase « bon âne d’Emile, quinze ».

BONNE ANNEE 2015 A TOUS.

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 15:04
Tournoi des rapières avec un peu de retard

Le mois de décembre a été chargé, mais j'essaie de rattraper le retard d'ici la fin de la semaine. Voici donc une actualité un peu réchauffée.

Le 30 novembre 2014, l'édition 2014 du tournoi des rapières s'est très bien déroulée. Avec un particularité, une équipe d'escrimeuses non voyantes qui ont gagné la catégorie senior femme. Merci à Didier qui les a accompagné.

Le tournoi a été par l'équipe de Saint Gratien.

La veille près de 150 jeunes ont pris du plaisir lors de la première étape du tournoi des jeunes.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 11:49
les fous d'histoire

La section escrime artistique de Cormeilles en Parisis (Du Rire Aux Lames) participera dimanche après midi à l'animation du stand de la ligue ile de France Ouest d'escrime lors du salon les "Fous d'Histoire. Venez nous voir à Pontoise.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 15:08

Naik, Celine, Brigitte ont participé à l'épreuve de zone (Il de France), dimanche dernier. Elles terminent respectivement 3me, 8ème et 41ème sur près d'une cinquantaine de tireuses.

Bravo à elles et bonne suite.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 16:31
La patience s'apprend avec patience

Nous avons passé une superbe soirée, vendredi, en fêtant Halloween au centre Pauline ROLLAND. L'accueil a été très sympathique. Les spectateurs, mamans comment enfants, ont été particulièrement bons. Les applaudissements, les rires étaient au rendez-vous, naturels, simples. Notre petit spectacle (25 minutes) a bien fonctionné. Et notre coléreux Didier a appris la patience avec patience et surtout avec l'aide du public. Merci à Nina de nous avoir fait confiance, à Chi Wen, à Angélique, à Odette et à Jérome qui ont été très généreux dans leur jeu. Grand merci à Quentin qui était aux lumière. Cette soirée a été un moment de grâce, rare, mais si précieux, où nos lames font naître le Rire.

La photo est de l'éducateur Didier, qui a prêté son nom au colérique. Et en cherchant bien, vous verrez que nous sommes tous sur scène...

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 14:48
Ce soir nous jouons au centre Pauline ROLAND

Petit zoom sur centre issu du site http://www.paris.fr

« Asile-ouvroir » au XIXe siècle, le CHRS Pauline Roland est le plus ancien centre d’hébergement pour femmes et enfants. Symbole de l’évolution de la condition féminine, et de la prise en charge de la précarité, il accueille aujourd’hui des femmes isolées et des familles monoparentales, à qui il offre la possibilité d’un nouveau départ. Reportage…


Dans le hall de l'immeuble très « seventies », des guirlandes et lampions colorés égaient le CHRS. L’ambiance est calme, presque recueillie. Des femmes sillonnent les longs couloirs en silence, saluent en baissant les yeux, un sourire rivé au coin des lèvres. Ici, 72 mères de famille, 107 enfants âgés de 2 mois et demi à 6 ans ainsi que 28 femmes seules partagent leur quotidien.
Pour la plupart des résidentes, le CHRS est un endroit où l’on fait le point, on se remet des accidents de la vie en vue d’un nouveau départ.

Niché derrière Jourdain, dans une ruelle paisible du 19e arrondissement, Pauline Roland est le plus ancien centre d’hébergement parisien accueillant femmes et enfants. Il tient son nom d’une figure du féminisme du XIXe siècle, militante socialiste, fouriériste, protégée de Georges Sand et exaltée par Victor Hugo dans les Châtiments.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 06:56

Extrait du site fédéral :

Comme chaque année, depuis maintenant 21 ans, l’escrime féminine senior se retrouve rassemblée à la Halle Carpentier pour le Tournoi International de Paris Ile de France. Organisée par la Ligue d’escrime de l’Académie de Paris, l’événement a regroupé près de 350 tireuses françaises et étrangères dimanche dernier.

Entretien avec l’organisateur Christian Bernard.

Pouvez-vous nous présenter ce tournoi ?

Christian Bernard : « C’est une compétition un peu particulière qui sort des sentiers battus, ce tournoi regroupe les 3 armes féminines, c’est la particularité de cette compétition. En fait, déjà à l’époque, le Conseil Régional souhaitait promouvoir le sport féminin et mes prédécesseurs ont eu l’idée de génie de réunir les 3 armes, ce qui n’avait jamais été fait auparavant. Les 3 entraîneurs nationaux de l’époque ont adoré cette idée car c’était la possibilité de se voir et d’échanger dans une seule et même compétition. Ce tournoi a pris très rapidement son rythme de croisière ; en moyenne, 350 tireuses s’affrontent sur 57 pistes chaque année.

Pour cette édition, nous avons des tireuses européennes (Italie, Danemark, Royaume-Uni) et même sud-américaines (Venezuela, Argentine…). La plupart résident en France et font leurs études ici. »

Quel est le ressenti des tireuses en général ? Quelle est l’ambiance sur place ?

C.B : « Au même titre que les entraîneurs nationaux, cela permet aux tireuses qui ne se voient pas ou peu d’avoir l’occasion de se rencontrer sur un même lieu de compétition au moins une fois dans l’année. Au-delà de l’enjeu sportif de l’épreuve, il s’agit d’un week-end où des passionnées d’escrime peuvent profiter du spectacle qu’offrent toutes les armes. C’est une rencontre entre tireuses, entraîneurs nationaux, maîtres d’armes : c’est un peu le monde de l’escrime qui se réunit ! Les filles d’un même club peuvent s’encourager, donc c’est bien pour l’ambiance, mais parfois c’est un peu compliqué pour elles d’assister à tous les matchs car les tireuses veulent rester concentrées et aiment parfois être dans leur bulle. »

Est-ce le seul tournoi avec cette particularité ?

C.B : « Jusqu’à preuve du contraire, on est parmi les rares à tenter le coup dans la catégorie senior. Après, il y a d’autres formules, il peut y avoir une même arme et plusieurs catégories, cela peut être des Challenges. Mais à ma connaissance, il n’y a pas de compétions regroupant les 3 armes comme cela. L’organisation d’un tournoi en version masculine serait très compliqué, le nombre de tireurs pourrait avoisiner les 700, cela pourrait être vraiment un bon moment mais très complexe à organiser. »

Qu’avez-vous pensé de cette édition 2013 ?

C.B : « J’ai la chance de disposer d’équipes d’organisations rodées à ce type d’épreuves. Réactivité, compétences, sérieux et rigueur ont une nouvelle fois permis la tenue des finales dans des délais tout à fait honorables si nous tenons compte des formules. Je tiens à les féliciter pour leur dévouement à la cause de l’escrime parisienne et française car, sans eux, aucune compétition ne serait organisée. Petit regret : n’avoir pas eu la chance d’accueillir toutes les équipes de France pour des causes de circuits internationaux. »

Et l’édition 2014, pourriez-vous peut-être déjà nous en parler ?

C.B : « Et bien pour être très honnête, j’ai quelques inquiétudes à l’heure actuelle au sujet du lieu. Nous avons l’habitude d’organiser toutes nos grosses manifestations à la Halle Carpentier parce que nous pouvons disposer de 57 pistes, nécessaires pour tenir des délais et assurer aux tireurs de bonnes conditions. Cependant, la saison prochaine, d’autres compétitions, notamment celles qui se tiennent à Coubertin, sont susceptibles d’arriver à la Halle Carpentier. En effet, le stade Coubertin risque d’être réservé pour les matchs du club du Paris Saint Germain Handball ; par effet de ricochet, les demandes de réservations à la Halle Carpentier seront sans doute largement plus nombreuses et pas nécessairement possibles. »

Merci à Christian Bernard de nous avoir écrit les grandes lignes de cette compétition 100% féminine et rendez-vous donc l'année prochaine, à la Halle Carpentier nous l'espérons !

Christian Bernard, Président de la Ligue d'escrime de l'Académie de Paris

Reprise pour les filles au TIPIF
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 10:00
Escrime : la belle moisson de médailles françaises aux Mondiaux (France info)
Extrait de France info. Sept médailles, dont trois en or : c'est sur un bilan plus que satisfaisant que les Français ont quitté les championnats du monde d'escrime, à Kazan, en Russie. De quoi tourner définitivement la page du fiasco des derniers Jeux olympiques...

"Il y a un nouvel état d'esprit, une nouvelle ambiance", confesse le directeur technique national, Christian Peeters. L'escrime française est revenue à son plus haut niveau : c'est la constation que l'on peut faire, à l'issue des championnats du monde qui viennent de se terminer à Kazan, en Russie.

Sept médailles, dont trois en or - pour l'épée et le fleuret par équipes, notamment : le fiasco des JO de Londres est bel et bien oublié. L'équipe de France s'est reconstruite, et c'est la plus grande satisfaction de ses encadrants. Avant les championnat du monde, on faisait plutôt profil bas. "Notre but est de construire un collectif France solide pour les JO 2016", disait humblement Christian Peeters, ancien sabreur lui-même. Mission accomplie.

"Nous avons fait une chose très simple : nous avons rétabli un dialogue qui s'était détérioré. Maintenant, les entraîneurs, les athlètes, tous se disent les choses, et clairement", dit-il aujourd'hui.

Du coup, conclut le DTN, "nous avons de belles perspectives et objectifs avec les JO de Rio dans deux ans". Et d'ici là, la Fédération va lancer une campagne de communication pour attirer de nouveaux licenciés à la rentrée...

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 07:08
Médaille d'or pour équipe masculine à l'épée

Là encore nous les avions vu terminer sur le podium au Monal et c'est notre arme favorite. Bravo à eux...

Extrait du site fédéral. :

Les épéistes reprennent leur titre conservé durant huit années (2004-2011) laissé pendant 2 ans aux mains des Etats-Unis en 2012 et de la Hongrie en 2013. Ulrich Robeiri, Gauthier Grumier et Jean-Michel Lucenay réitèrent donc leurs performances passées en intégrant dans l’équipe Daniel Jerent (déjà en bronze par équipes en 2013)*.

Ainsi l’équipe d’épée hommes est pour la 11ème fois consécutive sur le podium mondial ! (les épéistes avaient obtenu le bronze en 2013 et l’argent en 2012). Et Hugues Obry aura été Champion du monde à la fois en tant qu’athlète et entraineur !

UN GRAND BRAVO A TOUS POUR CET EXPLOIT !!!

Les Français ont donc signé aujourd’hui un total de 4 sans-faute enchaînant les victoires jusqu’au titre final pour conclure de la plus belle des manières ces Championnats du monde en Russie !

Après une victoire la veille contre l’Iran en Tableau de 32 (45-32), puis un succès face à Israël (45-29) en Tableau de 16, ils ont continué à remporter leurs matchs contre l’Italie (45-36) en quarts de finale, contre la Suisse en demi (31-24) et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, ils gagnent la finale contre la Corée du Sud sur le score de 45-39.

Félicitation à tous !

Composition de l’équipe d’Epée Hommes

Gauthier Grumier ; Daniel Jerent ; Jean-Michel Lucenay ; Ulrich Robeiri

Podium

1- France ; 2- Corée du Sud ; 3- Suisse

L’équipe d’épée dames ne viendra pas à bout des Coréennes, elles perdent leur match de 2 touches sur le score de 25-27 en Tableau de 16.

Après un premier match la veille, remporté facilement en Tableau de 32 face à l’Australie (45-34), nos jeunes épéistes s’arrêteront dans le tableau principal en huitième de finale.

Les filles resteront ensuite mobilisées pour leur match de classements. Elles gagnent contre Hong-Kong d’abord (45-32) pour les places 9 à 16, puis contre la Pologne (39-34) pour les places 9 à 12, mais terminent sur une défaite contre l’Ukraine (33-45).

La France sera classée 10ème

Composition de l’équipe d’Epée Dames

Marie-Florence Candassamy ; Joséphine Jacques-André-Coquin ; Auriane Mallo ; Lauren Rembi

Podium

1- Russie ; 2- Estonie ; 3- Italie

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Du Rire Aux Lames
  • : C'est le blog de la troupe Du Rire aux Lames du club d'escrime de Cormeilles en Parisis
  • Contact

Recherche

Archives

Liens