Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 07:38
Quels sont vos prénoms et noms ? Martine FOUCARD (en marron et en attendant un plus belle photo)

Quel est votre rôle (ou vos rôles) ? La reine, Anne d’Autriche DSCF0015-copie-2.JPG

Pouvez-vous décrire en quelques mots votre rôle ? Une femme passionnée mais consciente de son rang et de ses obligations. Dévote et attachée aux convenances, elle fera tout pour échapper aux scandales. Ah oui, un peu prompte aux cris et aux larmes, mais ça doit être dû à son sang Espagnol ;)

Quelles sont les difficultés que vous avez ressenties ou avez toujours ? Je ne sais toujours pas quand ni comment je quitte le ballet de la Merlaison ! La scène avec Michel/Buckingham a été un peu longue et difficile à mettre en place, nous n’osions pas,  je crois. Mais aujourd’hui les barrières sont tombées, et depuis que Marc nous a autorisés à être vraiment amoureux (il faut dire qu’au départ la comédienne devait montrer une reine amoureuse mais qui cachait son amour, c’était pas si simple !), la scène nous parait beaucoup plus facile et abordable. Et agréable à jouer, en plus !

Quel (s) plaisir (s) prenez-vous à participer aux 3 mousquetaires ? Beaucoup de rencontres très enrichissantes ! Dire que sans les 3 Mousquetaires je n’aurais certainement jamais pensé à me mettre à l’escrime alors qu’aujourd’hui je n’imagine plus ma vie sans mes récréations du jeudi et du vendredi soir ! J’apprécie aussi beaucoup le travail avec Patrice, un « grand » bonhomme qui met tout le monde à l’aise pas sa gentillesse et son humour. Et sur les répètes, l’ambiance bon enfant, sans prises de tête, sans grosses têtes surtout, me ravit.

Un point que vous voulez ajouter ?
J’apprécie énormément d’arriver en répète et de ne trouver que des regards bienveillants, que des personnes connues, j’ai l’impression d’être en famille, c’est super agréable. D’excellents moments.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 07:08
Quels sont vos prénoms et noms ?
Isabel PIRES

Quel est votre rôle (ou vos rôles) ?
Boucherizansos / Mme De Lannoy / Aubergiste / De Wardes

Pouvez-vous décrire en quelques mots votre rôle ?
Le 1ère : 1 mousquetaire parmi d’autres (ça c’est plutôt le côté des « gentils »)
Le 2nd c’est la traitresse (la nunuche qui espionne la Reine pour le compte de Rochefort donc de Richelieu)
Le 3ème c’est la bonne vivante, l’épicurienne…et dévoreuse de Mousquetaire !!
Quant au dernier (quel bonheur d’essayer de botter l’arrière train de D’Artagnan !!...) il est bien brave mais il ne fait pas le poids, et surtout il se trouve au mauvais endroit au mauvais moment…
 
Quelles sont les difficultés que vous avez ressenties ou avez toujours ?

Le placement, mais ça va mieux depuis les filages
Le duel avec D’Artagnan (combat avec De Wardes)…Patrice est souple et rapide ! A suivre c’est un peu « dangereux »…pour lui -> entre l’apprentissage à la salle et le combat sur scène  ben c’est pas pareil, faut suivre…et pas l’estropier.

Quel (s) plaisir (s) prenez-vous à participer aux 3 mousquetaires ?
Si seulement cela pouvait se décrire ! Si par quelques lignes de Baudelaire que j’affectionne (extrait de Elevation) :

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde
Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté

Ou encore

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins

Un point que vous voulez ajouter ?

Je suis ravie que Martine m’ait fait connaître son monde, aujourd’hui c’est devenu un peu le mien et les gens que j’y ai rencontrés sont tous riches et hauts en couleurs !
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 08:23
IMG-4247light.jpgLa répétition du dimanche 4 novembre 2007 a été géniale. Nous avons fait en un peu mons de trois heures, ce qui devra durer une heure et demi. Le temps est magique . Il s'accèlère peu à peu lors de chaque répétition.
Les trois premiers actes commencent à prendre forme.  Marc utilise tous les espaces du Théâtre.  Il donne de nouvelles idées, un combat poële- louche, des ivrognes qui évoquent une histoire affreuse et  qui finissent par sortir de scène. Honteux de leur attitude ?
La pluaprt des acteurs connaissent leur texte. Il y a encore quelques coupures, rajouts de chacun, mais je pense que l'intrigue commence à se tenir.




IMG-4261light.jpgLes trois premiers actes parraissent assez léger. C'est une grande aventure,sans mort, peu de blessures. L'amour est présent. La dernière scène annonce sur un ton badin, que la suite sera moins légère.
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 08:20
Deux réponses pour la dernière question. Il ne reste qu'un point à prendre. N'hésitez pas à jouer.


Il reste surtout des points à gagner sur les anciens jeux. Il peut y avoir trois vainqueurs par dimanche.
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 07:07
Cela me fait particulièrement plaisir de  présenter Marie Ange Allory qui fait partie de la troupe jeune troupe. Elle représente la diversité des acteurs, et elle permet de présenter globalement la participation de la famille ALLORY. Et les 3 mousquetaires est une histoire famille. D'Artagnan ne quitte t'il  sa famille pour chercher honneur à Paris. C'est aussi une de mes partenaires de scène, très concentrée, très sûre de son texte...


Quels sont vos prénoms et noms ?   IMG-4258light.jpg

Marie-Ange ALLORY   

Quel est votre rôle (ou vos rôles) ?  

Aubergiste (Elle sert du vin sur la photo et depuis peu, elle soigne Athos et son bras gauche).

Pouvez-vous décrire en quelques mots votre rôle ?

Mon rôle consiste à servir les clients de l’auberge (et à maintenir Athos dans une cave, ce qui n'est pas une mince affaire)

Quelles sont les difficultés que vous avez ressenties ou avez toujours ?

Le placement des pieds est difficile à intégrer.
 
Quel (s) plaisir (s) prenez-vous à participer aux 3 mousquetaires ?

Cela permet de revoir les copines des JeunPouss qui sont dans un autre collège.
Cela me permettra de jouer dans un vrai théâtre.



Un point que vous voulez ajouter ?

Dommage que Marlène (autre JeunPouss) ne participe pas au spectacle car elle a vraiment trop d’activités et de devoirs à faire !


En espérant pouvoir apprécier rapidement les prochaines représentations des jeunes pousses. Pouvez-vous les indiquer en commentaire ?
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 07:25
La première d'une longue série...


Quels sont vos prénoms et noms ?   

Francis ALLORY   

Quel est votre rôle (ou vos rôles) ?  

Tranchdesos, mousquetaire du roi !

Pouvez-vous décrire en quelques mots votre rôle ?
Il s’agit d’un petit rôle (même tout petit), mais primordial pour bien comprendre           la pièce !!!
C’est un mousquetaire un peu moqueur à l’encontre d’Aramis mais fidèle à la compagnie.  


Quelles sont les difficultés que vous avez ressenties ou avez toujours ?

Difficultés à mobiliser les enfants qui ont besoin de repères précis pour s’investir.
L’organisation d’un tel projet est difficile à gérer par les organisateurs (troupe Favier).


Quel (s) plaisir (s) prenez-vous à participer aux 3 mousquetaires ?

C’est avant tout de rencontrer plein de gens d’origines diverses : amateurs, professionnels, danseuses, chorale, groupe scolaire…. et de se rendre compte qu’un grand projet comme celui-ci est fédérateur.
Et puis jouer sur une vrai scène devant un vrai public, quel pied en perspective !!!   


Un point que vous voulez ajouter ?

Je vends ma voiture (Espace Renault - ) : 6 000 €   !!!!!
Si cela intéresse quelqu’un → 06 85 34 31 28


Merci Francis. Vous pouvez commenter...
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 07:27
« Madame j’ai perdu d’Artagnan, en qui j’avais la plus grande confiance et qui m’était bon à tout ».


C'est le jeu du dimanche 4 novembre .  Allez ce n'est pas très difficile.
Partager cet article
Repost0
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 07:57
Il existe un témoignage des plus précieux, puisqu’il s’agit de celui d’un combattant anglais qui se trouvait précisément aux cotés du duc de Monmouth et de d’Artagnan en ce dimanche 25 juin 1973, le baron Alington de Killard.

Tdartagnan3.jpg
out en rendant hommage au courage de son chef, il souligne cependant son erreur tactique, que d’Artagnan tenta vainement d’empêcher et qui coûta la vie à celui-ci. Écoutons-le :
« Après que le duc (de Monmouth) eut pris ses armes, il ne sortit pas à la place ordinaire, mais courut par-dessus le haut des tranchées, en face de notre ennemi. Ceux qui se trouvaient avec le duc étaient M. Charles Obrien, M. Villars, les deux fils de lord Rockingham et le capitaine Watson, leur parent, sir Thomas Amstrong, le Capitaine Churchill, la capitaine Godfrey, M Roe et moi-même, avec les deux pages du duc et trois ou quatre de ses serviteurs. »
« Ainsi marchions-nous avec nos épées à la main vers une barricade ennemis, où un seul homme pouvait passer à la fois. Il y avait M. d’Artagnan, avec ses mousquetaires, qui se conduisirent très bravement. Ce « gentleman » était un des plus réputés de l’armée ; il voulut persuader le duc de ne pas rester à ses cotés, et comme il franchissait cet étroit passage, il fut tué d’un coup de feu à la tête.
« Après quoi, le duc et nous passâmes, et là M Obrien reçut un coup dans les jambes. Les soldats prirent cœur à l’action, le duc les ramenant deux fois avec grand courage ; quand Sa Grâce jugea que les ennemis commençaient à reculer, on obtint de lui qu’il se retirât dans la tranchée, pour mieux donner ses ordres quand l’occasion s’en présenterait. »
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 07:45
"Auparavant, il faut dire que nous avions laissé dans la demi-lune de quoi bien la défendre.

"500px-Fortyfikacje.jpgSur la fin de notre dîner, M d'Artagnan qui avait l'oreille à tout, nous dit : il me semble que voilà un fourneau qui joue à la demi-lune attaquée : il faut la reprendre avant que nos ennemis s'y soient rétablis. »
« M d’Artagnan dit à Saint Léger qui commandait la compagnie auprès de lui : Qu’on donne à Aligny 30 mousquetaires du Roi et 60 grenadiers tant du régiment du Roi que de celui de la couronne, et qu’on ne laisse passer qui que ce soit que ce qui est ordonné, et il me dit en partant : Va attaquer la demi-lune par où nous l’avons attaqué la nuit dernière, et tu auras bientôt de mes nouvelles. »
D’Aligny partit donc avec ses hommes, mais grièvement blessé au cours du combat, il fût emporté à l’hôpital de l’armée sans savoir ce qu’était devenu son capitaine. C’est là qu’il apprendra sa mort, ainsi que celle de presque tous ses camarades.
« Si on mourrait de chagrin, en vérité je serais mort » dit-il. « Ce brave M d’Artagnan, ayant bien jugé que je trouverais à qui parler pour ne pas manquer de reprendre cette demi-lune qui décida de la prise de la place, sortit à couvert pour la prendre par la gorge pendant que je l’attaquais par la pointe, et si l’on n’eût pas travailler cette maudite barrière, il serait encore en vie, car ce qu’on y avait fait se trouva tout juste contre nous et c’est en la franchissant qu’il reçut le coup qui le tua raide. »
« Peu de gens auraient pris un parti aussi hasardeux que celui qu’il prit, mais en l’état où étaient les choses, malgré ce que les courtisans en disaient que c’est une témérité de jeune homme, cependant la grande valeur de M d’Artagnan et des braves mousquetaires ont acquis Maastricht au Roi ».
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 07:19
D'Artagnan pouvait être fier du succès remporté la veille et goûter enfin un repos bien mérité en ce dimanche 25 juin.


maestricht.jpgMais vers huit heures du matin, M de Monbron vint le trouver pour lui dire que M de La feuillade qui devait relever le duc de Montmouth ferait travailler une barricade pour protéger les ouvrages conquis la nuit. 
Ecoutons Pierre Quarré d'Aligny conter les détails d'une histoire qui allait s'avérer lourde de conséquences : "M d'Artagnan qui en savait plus que lui lui répondit : Nous avons fait le logement de la demi-lune et de la contre-escarpe, M de Lafeuillade fera ce soir comme il l'entendra, ne songeons qu'à boire à la santé du  Roi."
"Il dit à M de Monmouth : Mon Prince, ilne faut pas que nous fassions venir nos diners à la même heure, afin que tous les officiers de la Tranchée nous puissent faire raison de la santé du Roi"
"M de Monbron fut bien de cet avis, mais il revint encore à la charge sur cette barrière, sur quoi M d'Artagnan
(reprit) que M de Lafeuillade ferait bien ce qu'il jugerait à propos, que si l'on envoyait bien du monde là, qu'ils seraient vus sur la demi-lune et que l'on ferait tuer bien des gens; que cela pourrait donner envie aux assiégés de faire une sortie qui nous couterait encore, mais... M de Monbron s'opiniatrait et disait que ce qui se pouvait faire aujourd'hui, ne devait pas se remettre à demain."
Alors M d'Artagnan lui dit en colère :
"Faîtes donc faire le détachement, mais je crains fort que vous n'attiriez un affaire mal à propos."
"En effet, trois heures ne se passèrent sans voir le plus furieux combat qu'on ait ouï parler, puisqu'il n'a fini que faute de combattans. Je m'étais réservé avec mon cher capitaine qui m'aimait comme son fils."
"... le détachement que M de Monbron avait voulu faire travailler à cette barrière fort mal à propos y perdit beaucoup de monde, et on sait si c'est à cette occasion que Farjeau voulut à quel prix reprendre la demi-lune. Il composa sa sortie que d'officiers de sergents et de très peu de soldats choisis et éprouvés, sachant que deux compagnies des mousquetaires du Roi étaient de tranchées, et ayant éprouvé la valeur de la nuit précédente à la prise de cette demi-lune et au logement de la contre-escarpe..."

Sources : texte de Odile BORDAZ, plan de Vauban.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Du Rire Aux Lames
  • : C'est le blog de la troupe Du Rire aux Lames du club d'escrime de Cormeilles en Parisis
  • Contact

Recherche

Archives

Liens